Mars

 

Cher(e)s ami(e)s abonné(e)s et/ou adhérent(e)s,

 

Merci à tous ! Votre réaction a été à la hauteur de nos espoirs ! Portée par d’excellents films, la fréquentation de CinéDuchère continue son embellie. Les deux premiers mois de 2019 confirment le rebond de la fin d’année 2018 et les adhésions au cinéma n’ont jamais été aussi nombreuses ce qui prouve votre intérêt pour notre beau projet.

Il faut dire que nous sommes gâtés : le programme de mars ne peut qu’aiguiser l’appétit du cinéphile en offrant la première semaine Grâce à Dieu, le film salutaire et ô combien nécessaire de François Ozon, Vice sur l’ « âme damnée » du président G.W. Bush de triste mémoire, un documentaire sur la difficile intégration des jeunes filles d’origine algérienne et enfin, Invisibles, votre séance du spectateur, portée par d’authentiques femmes SDF, film sensible et plein de délicatesse.

La semaine suivante, vous pourrez profiter en début de séance de courts métrages dans le cadre de la Fête du Court Métrage et vous pourrez voir (ou revoir, il le mérite!) Green book : sur les routes du Sud. Les enfants, eux, vont adorer Minuscule 2 : les mandibules du bout du monde.

Si je peux me permettre encore une suggestion, ne ratez pas Jusqu’à la garde qui pose la question des violences conjugales et du déchirement des enfants lors d’une séparation. Ce film a reçu plusieurs récompenses dont celle de meilleure actrice pour Léa Drucker lors de la cérémonie des Césars. Il arrive parfois que ces distinctions soient méritées…

Je vous recommande également de vous pencher, dès qu’il sortira, sur le foisonnant programme de notre festival du doc Histoires vraies.doc (du 4 au 8 avril) où nous aurons notamment un film sur le vin nature, Wine Calling, suivi d’une dégustation et le dernier film de François Ruffin et Gilles Perret sur l’aventure des gilets jaunes : J’veux du soleil

On m’a demandé de ne pas oublier la petite énigme (qui vous a manqué le mois dernier). Voilà donc ma question très d’actualité : dans un film récent, j’ai eu le plaisir de revoir une actrice qui a eu un rôle récurrent dans une série chorale fondatrice, à mon avis (non, il ne s’agit pas de Friends !) Retrouverez-vous cette jeune femme ?

 

A bientôt sur nos fauteuils rouges !

 

Georges SOTHIER

Cinéma art et essai de proximité - Label jeune public, patrimoine et répertoire

CinéDuchère - 308 avenue Andrei Sakharov 69009 Lyoncineduchere(at)orange.fr - 04 72 17 00 21

 

Pour vous inscrire à notre newsletter, cliquez ici

 

Copyright © 2013. All Rights Reserved.